Juillet 2018 - La marque d'horloges "Seth Thomas"

Origines

À l'âge de 22 ans, Seth Thomas (1785-1859) a commencé sa carrière dans le secteur de l'horlogerie à Northbury (Connecticut), travaillant pour Eli Terry (1772-1852), un inventeur et horloger connu. En 1813, il crée la "Seth Thomas Clock Company" à Plymouth (Massachusetts).

Réputation grandissante

Seth Thomas a été l'un des pionniers de la production d'horloges "en masse". Il avait acquis une réputation pour produire des horloges dites "d'étagère" ou "de table" pour les particuliers => des horloges "comme chez nos grand-mères". Il était un horloger suffisamment célèbre pour qu'en 1865 - après sa mort - une ville porte désormais son nom. Thomaston est une ville située dans le comté de Litchfield, dans l'État du Connecticut (États-Unis). Lors du recensement de 2010, sa population s’élevait à 7 900 habitants. Je ne suis pas sûr que l'histoire soit vraie mais elle est jolie...

Prolifération des horloges

Bien connu pour son travail, Thomas était néanmoins très conservateur dans son approche de réalisation d'une l'horloge. Après sa mort, ses fils n'ont pas vraiment réussi à faire évoluer et perdurer la marque.
Dès le 20ème siècle, une société holding appelée "Time General Instruments Corporation" a été formée en 1930 pour fusionner "Seth Thomas Clock" avec une autre société, "Western Clock Company".  En 1955, une inondation a gravement endommagé l'usine Seth Thomas.
Dans les années 30, "Seth Thomas" possédait aussi une usine en Allemagne.

Aujourd'hui

En 2001, "Time General" a fermé, et le groupe "Seth Thomas" a définitivement cessé ses activités en 2009.

La plus célèbre horloge Seth Thomas

C'est celle de Grand Central Terminal, la gare qui se trouve à New York City.

Beaucoup de New-Yorkais ou de cinéphiles ont probablement entendu la phrase célèbre ; "Me rencontrer sous l'horloge..."; à New York, cette phrase fait référence à "The Grand Central Clock", qui orne le haut du stand d'information du Grand Central Terminal situé dans le hall principal. C'est une "Seth Thomas" et elle date de 1913.

En savoir plus... : https://blog.onlineclock.net/new-yorks-most-famous-clock/

Les firmes "Seth Thomas" et "Chelsea"...

Ces deux entreprises n'étaient pas vraiment concurrentes à la base.
- L'une : "Seth Thomas", était plutôt sur le marché des horloges dites "d'étagère" ou "de table" vendues en masse, grâce à leurs mouvements simples et à bas prix. Les bâtis étaient généralement en bois. L'équivalent en France serait ce que l'on appelle un "carillon Westminster".
- L'autre : "Chelsea", était plutôt sur le marché des horloges "militaires", avec des mouvement simples mais surtout très fiables et solides. Les bâtis étaient la plupart du temps en bakélite et sans "fioritures".

Pour des raisons économiques, il est tout de même arrivé que les deux firmes se soient retrouvées en concurrence lors d'appels d'offres de la Marine US.
Ainsi, la firme "Seth Thomas" a produit des horloges de cloison de marine, en copiant des "Chelsea".
Il est arrivé aussi que "Chelsea" ai copié des "Seth Thomas" pour rester dans le marché.
En clair, les deux firmes ont été en rivalité durant les années de guerre propices à des marchés "juteux".

Deux exemples

À noter la marque 'Seth Thomas" inscrite dans le bas du cadran.

À noter aussi le mécanisme d'ouverture de la vitre pour avoir accès au dispositif de remontage. Le positionnement du bouton d'ouverture est sur la droite, et la charnière sur la gauche ; donc à "l'envers" par rapport à une horloge Chelsea.

Les "Seth Thomas" avaient un mécanisme d'ouverture par la droite => le gond est à gauche.
Pour les "Chelsea", c'est l'inverse : un mécanisme d'ouverture par la gauche => le gond est à droite.

Je pense avoir l'explication => Pour en savoir plus sur le modèle "Mark I - Deck Clock - US Navy voir cet article...